Allergies )

La climatisation, une alliée contre les allergies

La climatisation aggrave-t-elle les réactions allergiques ? Au contraire ! Utilisée à bon escient, elle contribue à purifier l’air et à réduire considérablement les particules allergènes.

Un piège à allergènes

Acariens, pollens, poils d’animaux, moisissures… En espace clos, ces micro-organismes se multiplient aisément et peuvent susciter des réactions allergiques.

Une climatisation dotée d’un système performant de purification de l’air contribue à réduire les phénomènes allergiques. Bien entretenus, les filtres à particules et les ionisateurs éliminent les substances allergènes et améliorent la qualité de l’air.

 

Tout savoir sur la qualité de l’air

Comment bien utiliser votre climatiseur ?

Optez pour une climatisation dotée d’un système de purification de l’air facile d’entretien. Il doit comporter un filtre électrostatique qui attire et piège les poussières, pollens, acariens et autres agents allergènes. Pour plus d’efficacité, intégrez également un système de bipolarisation, comme le Sterionizer™ développé par Airwell. Il éradique les champignons et moisissures tout en réduisant considérablement le taux d’acariens2

  • Entretenez régulièrement les filtres : un simple lavage à l’eau pour les filtres électrostatiques, et une exposition régulière au soleil pour le Sterionizer™ garantissent leur efficacité dans le temps.
  • Réglez judicieusement la température de vos pièces : les personnes sujettes aux rhinites allergiques sont sensibles aux variations trop brusques de température. L’écart entre la température extérieure et intérieure ne doit pas excéder 8°C.
  • Adaptez le taux d’humidité : trop sec, l’air sensibilise les muqueuses fragiles des personnes sensibles. Sélectionnez un taux d’humidité relative confortable.

 

2- Résultats confirmés par des instituts de recherche de renommée internationale.